eCommerce Spécial

(2 Votes)

Le commerce électronique.

L'Internet a fondamentalement transformé la façon dont les entreprises et les consommateurs communiquent, interagissent et commercent au Canada et à l'étranger.

ecommerce1

Le Canada et le Québec sont bien positionnés pour être des chefs de fils mondiaux de la nouvelle économie, grâce à son infrastructure perfectionnée, sa population hautement branchée et ses politiques avant-gardistes en matière de commerce électronique.

Les moyennes et grosses entreprises ont rapidement compris que s'ils désiraient conquérir et préservé une bonne part du marché, ils devaient établir une présence solide sur la toile.

De plus en plus d'entreprise tente de se frayer un chemin dans le vaste marché de la toile. Cette tendance devrait s'accentuer au sein des prochaines années au point de voir une majorité d'entreprise effectuant des ventes en ligne.

« Les entreprises qui ne seront pas en mesure de s'adapter au contexte des nouvelles technologies se priveront d'importants gains de productivité, auront de la difficulté à préserver leurs marchés et seront incapables d'en conquérir de nouveaux »

--Guy Julien, ministre délégué à l'Industrie et au Commerce .

 

 

En décembre 2012, l’ICEQ atteint un nouveau sommet

23 janvier 2013  par Melanie Fontaine

Au cours du mois de décembre 2012, 33,1 % des adultes québécois ont dépensé en moyenne 320 $ en ligne pour leurs achats. Ces mesures nous permettent d’estimer à 672 M$ les dépenses globales en ligne réalisées par l’ensemble des adultes québécois au cours du mois de décembre 2012, un sommet depuis le début de cette mesure!

1

Question : Au cours du mois, avez-vous réalisé un ou des achats sur Internet? Base : adultes québécois. n=1000 environ pour chaque mois sondé. Dans tous les cas, la marge d’erreur est de ±3,1 %, 19 fois sur 20.

Rappelons qu’en novembre dernier, 26,0 % des adultes québécois avaient réalisé des dépenses moyennes d’environ 393 $ chacun. Ainsi, par rapport à novembre, il s’agit d’une augmentation significative du nombre de cyberacheteurs, de l’ordre de 7,1 points de pourcentage, qu’on peut relier aux achats de la période des fêtes. On assiste néanmoins à une diminution du montant moyen des achats du mois, de l’ordre de 18,5 % (ou de 73 $).

iceq-13

Comparativement aux résultats de l’année précédente, soit ceux de décembre 2011, on observe aussi une variation à la hausse du taux de cyberacheteurs (28,6 % en décembre 2011, comparativement à 33,1 % en décembre 2012), alors que le montant moyen du panier d’achats reste relativement stable (+3,9 % ou de 12 $). Ainsi, l’augmentation du taux de cyberacheteurs assorti à la hausse, très faible il va sans dire, du montant moyen des achats du mois, propulse le montant estimé des achats totaux des adultes québécois à un niveau record sur un mois : 672 M$ ont été dépensés par les adultes québécois au mois de décembre 2012. Cette hausse de l’ordre de 39,4 % par rapport à l’an dernier, est due à la combinaison de deux facteurs : une hausse marquée des cyberacheteurs et une croissance de la population adulte québécoise entre le recensement canadien de 2006 et celui de 2011 que nous utilisons cette année.

iceq-22

Source: CEFRIO

 

Éléments similaires (par tag)

Votre adresse IP est enregistré

Your IP address: 54.221.93.187
Country:   US

IP info

top